Surveillance des agents de sécurité dans les réseaux sociaux

Surveillance des agents de sécurité dans les réseaux sociaux. Plus précisément, certains patrons surveillent les écrits de leurs agents de sécurité dans les réseaux sociaux. Je précise tout d’abord que je ne suis pas du tout outré par cette pratique car l’agent de sécurité fait un travail assez spécial. Ainsi donc un employeur peut surveiller l’activité de son agent de sécurité sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter par exemple. Ceci ne veux pas dire qu’il n’a rien à faire ou qu’il cherche juste l’occasion de sanctionner l’agent de sécurité.

Surveillance des agents de sécurité dans les réseaux sociaux: les raisons

Si le patron d’une société de sécurité ne fait que surveiller l’activité de son agent de sécurité, je ne vois pas de problème car la déontologie du métier exige de l’agent de ne pas divulguer les secrets professionnels de son métier. C’est peut-être la raison pour laquelle une entreprise de sécurité gardent un œil sur l’activité de son agent sur les réseaux sociaux.

En d’autres termes la surveillance des agents de sécurité dans les réseaux sociaux n’est pas un délit. En effet, surveiller l’activité des employés sur les réseaux sociaux est complétement entré dans la pratique de plusieurs sociétés. Aujourd’hui, avant de recruter un candidat, les recruteurs commencent par vérifier ses écrits sur les réseaux sociaux. En définitive, n’oubliez pas que surveiller son salarié sur un réseau social est différent de surveiller le même salarié dans l’entreprise à l’aide d’un système de vidéosurveillance par exemple. Là oui, le salarié peut porter plainte.

Deuxième raison:

Certains employeurs gardent un œil sur un ancien agent de sécurité licencié par la société. En effet, et sans prendre partie, certains agents de sécurité après avoir été licencié par leur entreprise, cassent leur ex employeur et les insultent sur Facebook ou Twitter. Ils se gardent cependant de donner les raisons de leur licenciement ou alors le disent à minima… En effet, le métier d’agent de sécurité est comme beaucoup de métiers, il a ses propres brebis galeuses. Il est donc normal qu’un patron d’une boite de sécurité cherche à protéger sa réputation.