Devenir sauveteur secouriste du travail

Devenir sauveteur secouriste du travail

Utiliser vos heures de formation pour devenir sauveteur secouriste du travail. Même si la formation SST  n’est exigée ni dans la formation d’agent de prévention et de sécurité, ni par vos futurs employeurs, je pense qu’il est qu’à même bien de passer cette formation afin, d’aider un collègue, un client, ou un membre de votre famille qui a un accident. Comme vous pouvez le voir, être sauveteur secouriste du travail peut être utile à plus d’un titre. Vous pouvez aider aussi bien une victime connue, qu’une victime inconnue dans votre milieu professionnel, et ce qui est inintéressant est que beaucoup des gestes et techniques du SST sont des gestes universelles, c’est-à-dire qu’elles sont applicables également hors cadre professionnel car la victime peut se trouver dans la rue, chez vous ou chez des amis… Et juste pour ça, je vous conseille de passer votre formation pour devenir sauveteur secouriste du travail.

Comment devenir sauveteur secouriste du travail

la formation SST n’est pas obligatoire pour un agent de prévention et de sécurité. Mais elle vous sera bénéfique pour les quelques raisons citées plus haut. Les compétences acquises vous permettent d’agir rapidement en vous protégeant vous-même, en protégeant l’entourage, et en protégeant la ou les victimes des éventuelles complications dues à l’accident, d’appeler et expliquer clairement aux pompiers l’état de la victime .

Que peut faire un sauveteur secouriste du travail

Le SST est capable d’analyser, d’observer et de reconnaître des risques ou des dangers persistants qui peuvent aller de l’écrasement de la victime, de l’électrisation, de l’asphyxie, des risques d’incendies, et d’explosion. Cette analyse lui permet de prendre les bonnes décisions en supprimant le risque, en l’isolant, ou soustraire la victime au risque. Et même lorsque le risque a été maîtrise ou si celui-ci n’est pas persistant, l’action du SST est de protéger la victime face aux aggravations possibles de son état. Le sauveteur secouriste du travail doit malheureusement aussi lors des cas extrêmes, savoir qu’il ne peut ni supprimer le risque, ni soustraire la victime au risque. Pensez donc à passer une formation de sauveteur secouristes du travail en utilisant vos heures acquises pour la formation.